Nº216 (4/2008)







  Download :
Retour aux 30 pages habituelles, mais que de bons articles! Faites connaissance avec Jean-François Fabre. Admirer le savoir-faire de Thierry avec le câble vidéo Super-Oric. Suivez François pas à pas et découvrez la clef USB Oric. Dévorez les documents en tous genres qui abondent dans ce numéro, sans oublier les divertissements habituels, qui devraient vous occuper un moment. Mais ne perdez pas trop de temps à la recherche des poissons d'avril. Seules la couverture et la page 25 sont de saisons. Bonne lecture et bon amusement. André

En exclusivité pour le Ceo-Mag, une interview de Jean-François Fabre!
Jouez sans limites: Rat Splat!
Journal du Hard: Câble Vidéo Snes!
Nouveau: Clef USB Oric!
Atelier: Flash pour Atmos!

sommaire

Adresses CEO / Sommaire / Editorial   Page 
Courrier Oricien   Page 
Petites Annonces, Bonnes Adresses & Récréation   Page 
Atelier : Flash pour Atmos   Page 
Les Calembours de Schizo Dino   Page 
Oric Cheats / Triche Oric : Rat Splat   Page 
Librairie : L’Assembleur de l’Oric-1 et de l’Oric Atmos   Page 
Divertissements Mathématiques et Logiques (62)   Page 
Le Coin Sudoku Oric : Les Grilles 1 à 6 de Mars   Page 
Listing : Autoroute   Page 
Atelier : Héritage XT-dos, Randos, etc.   Page 
J. du Hard : Câble Vidéo pour Super-Oric   Page 
J. du Hard : Câble Vidéo Game Cube pour Super-Oric   Page 
Atelier : Schéma Electronique du Câble Vidéo Super-Oric   Page 
Clef USB Oric   Page 
Poisson d’Avril : Un peu de Mathématiques !   Page 
Interview : Jean-François Fabre   Page 
Dino fait le Chat   Page 
Nostalgie : The Hobbit (Melbourne House)   Page 
Vu sur eBay   Page 


Interview: Jean-François Fabre

par Simon Guyart



Il y a quelques semaines, un message sur le forum de defence-force.org annonçait un remake de Xenon-1 pour Windows. Curieux, j'essaie le programme qui s'avère excellent. Sur le site, je remarque que l'auteur n'est autre que Jean-François Fabre, qui a également créé Amoric, un émulateur Oric pour Amiga. Ayant été en contact avec Jean-François Fabre en 1996, à l'époque d'Amoric, l'envie était grande de l'interviewer pour en savoir un peu plus sur son parcours et ses travaux Oric. Voilà qui est fait!

CEO- Pouvez-vous vous présenter en deux mots?

JFF- J'ai 36 ans, marié, un enfant, j'habite Toulouse et je travaille dans une grosse boîte d'aéronautique (c'est original).

CEO- Quand et comment l'Oric est-il entré dans votre vie? Quelles étaient vos activités sur cette machine?

JFF- En 1983, je voulais un TI99/4A mais un pote m'a dit: laisse tomber prends un Oric. Il avait un Oric 1. Quand j'ai vu Xenon et Zorgon's Revenge, j'ai craqué, et j'ai insisté à mort pour qu'on m'en achète un. J'ai eu un Atmos, les premiers avec le bug de chargement de la cassette. De toutes façons, au début je n'avais pas de lecteur cassette (on en avait commandé un spécial), donc je faisais des programmes BASIC et je les recopiais à chaque fois. Enfin, ça n'a pas duré longtemps.

Mes activités étaient celles d'un petit jeune qui apprenait l'informatique: BASIC, taper des jeux sur Hebdogiciel, jouer aux jeux commerciaux... Ensuite je me suis mis à l'assembleur et au crack/modifications de jeux.

CEO- Je vois sur Oric.org que vous avez écrit des programmes à l'époque (Hyper Olympics, L'Immonde Dr Kokus). Quelle est leur histoire, ont-ils été diffusés commercialement?

JFF- J'adorais Hyper Olympics en arcade, donc j'ai voulu le refaire. Cependant, ce n'était pas super réaliste (surtout l'épreuve du javelot, mais bon, les maths c'était pas encore ça à l'époque pour moi!). Je l'avais proposé à Hebdogiciel mais il a été refusé.

Dr Kokus c'est un des derniers jeux que j'ai fait sur Oric. Je voulais le faire éditer, mais je ne l'ai jamais fait. Il faut tout de même dire que c'était pas non plus génial comparé à d'autres titres d'aventure comme le retour du Dr Genius, le Diamant de l'île maudite, etc. Mais bon, je suis content que ces 2 jeux aient été préservés.

CEO- Avez-vous écrit d'autres programmes? Vos armoires renfermeraient-elles des softs non diffusés?

JFF- Oui. J'ai écrit 1 ou 2 autres jeux d'aventure. Escape from the Island et Rue St Denis, que j'ai encore en cassette (mais bon, seront-elles lisibles après 23 ans? et est-ce vraiment la peine de faire subir ça au reste du monde?).

J'avais fait un jeu sympa style Indiana Jones avec 10 niveaux, mais la cassette a dû moisir. J'avais commencé un jeu d'avion de combat complètement en assembleur, et un remake de Pitfall avec un éditeur de niveaux. J'avais aussi travaillé avec un pote sur des jeux à lui (pour faire la musique, ou les convertir en assembleur) mais tout ça c'est perdu. On perdait énormément de travail à l'époque à cause de ces cassettes pourries!

CEO- Gardez-vous un souvenir particulier de l'Oric? Peut-être une ou deux anecdotes de l'époque?

JFF- Oui, un jour le chat a uriné sur mon sac qui contenait mon Oric (Le 2ème, car le 1er avait des problèmes de faux contact dans l'alimentation). Ma mère ne m'a rien dit et a lavé le sac. Quelques mois plus tard l'Oric s'est mis à déconner, et quand je l'ai ouvert j'ai vu tous les circuits rouillés et l'odeur immonde.

J'ai dû en racheter un autre. En tout j'ai eu 3 Oric Atmos. J'ai encore le dernier, je pense qu'il marche encore. J'ai aussi un Oric 1 que Fabrice Francès avait envoyé à un de ses potes et il me l'a réparé gratuitement!

CEO- Vous êtes connu des oriciens pour être l'auteur d'Amoric, l'émulateur Oric pour Amiga. Qu'est-ce qui a motivé l'écriture de cet émulateur?

JFF- En 1995, il n'y avait pas MAME, ni MESS, et l'Oric n'était pas le C64 donc pas d'émulateur nulle part. J'avais donc écrit une version pour stations Unix X/Window en C avec un pote (Boris Granveaud) qui avait récupéré un vieux Théoric et il a écrit le programme de conversion de WAV en TAP fourni avec Amoric.

On a transféré la ROM, et ça a commencé comme ça. Je pense qu'une bonne partie des fichiers .TAP disponibles sur le web proviennent des transferts que l'on a faits à l'époque. Comme j'avais un Amiga 500, j'ai voulu écrire l'émulateur en 68000. Mais ça ramait vraiment trop, alors j'ai acheté un Amiga 1200.

CEO- J'ai souvenir d'avoir découvert Euphoric et Amoric fin 1995. Lequel est le plus ancien? Avez-vous échangé à l'époque avec Fabrice Francès?

JFF- Nous avons développé nos émulateurs complètement en parallèle, jusqu'au jour où j'ai appris l'existence d'Euphoric, et que l'auteur travaillait à Toulouse. De plus, nous avions un ami commun et j'ai pu le rencontrer. Question échange, étant donné que Fabrice est environ 12000 fois plus fort que moi (mais aussi il est plus vieux) c'est plutôt lui qui m'a donné plein de documents et d'indications, ce qui m'a permis d'améliorer énormément Amoric.

Mais Euphoric reste la référence en matière d'émulation Oric.

CEO- Avez-vous eu beaucoup d'échos d'utilisateurs d'Amoric? Est-il encore utilisé aujourd'hui?

JFF- Plus aucun! Il y a encore pas mal d'utilisateurs d'Amiga (j'ai pas mal d'échanges avec eux), mais dans pas mal de cas, ils utilisent l'émulateur Amiga sur PC! Donc, non. En plus l'adresse mail de la doc est périmée.

CEO- Vous avez récemment publié sur Internet un remake fidèle de Xenon-1 exécutable directement sur PC, sans émulateur (http://pagesperso-orange.fr/jotd/xenon1/index.html). Exercice de style, ou envie de revoir d'anciens jeux Oric sur PC, de les améliorer?

JFF- L'exercice de style consistait à désassembler puis à convertir de façon assez automatique le programme en C + SDL. Je ne savais pas ce que ça allait donner mais en fait ça a très bien fonctionné. J'ai aussi écrit un convertisseur BASIC -> C pas terrible, mais ça suffit. L'idée était de convertir le jeu le plus facilement possible, et non pas réécrire le jeu: le résultat aurait été moyen et cela présentait peu d'intérêt. Ensuite, ce que voulais faire, une fois le jeu converti, c'était ajouter des fonctions et l'embellir.

CEO- Dans cette première version, le son n'est pas disponible. Est-ce prévu dans un proche avenir?

JFF- Puisque vous en parlez, le jeu est disponible avec son et des fonds d'écran (qui changent un peu du fond noir). En revanche, j'ai choisi de ne pas reproduire les sons d'origine (sinon on prend l'émulateur et on a la même chose) mais plutôt des samples parfois assez délirants.

CEO- Allez-vous vous arrêter à Xenon-1, ou pensez-vous convertir d'autres programmes?

JFF- J'ai réitéré l'opération sur Zorgon's Revenge, et ça commence à marcher. J'ai aussi en projet d'autres jeux originaux comme Frelon, Bering ou l'Aigle d'Or. J'exclus Galaxion de mes projets!

CEO- Avez-vous d'autres projets liés à l'Oric en vue?

JFF- A part convertir/refaire d'autres jeux, non. Je ne compte pas me remettre à programmer sur Oric, et entre MESS, Euphoric et l'émulateur sur DS, l'émulation est bien fournie.

CEO- Comment qualifieriez-vous l'intérêt que vous portez à l'Oric aujourd'hui?

JFF- L'Oric a été mon premier micro, et de temps en temps j'ai un regain d'intérêt pour cette machine. Par exemple l'an dernier j'avais patché MESS pour corriger le problème de chargement de cassette (mais le patch était pas terrible), et ajouté la sauvegarde d'état, et j'avais terminé le jeu "Dangereusement Vôtre", avec plan, et tout et tout comme à l'époque. Le remake de Xenon 1 de cette année c'était pour avoir une idée pour apprendre à coder avec SDL.

Mais bon, je suis quand même plus resté sur l'Amiga puisque depuis 1991 je n'ai pas arrêté.

CEO- Quelque chose de particulier à ajouter?

JFF- J'espère que le fait que les remakes soient natifs et n'aient pas besoin d'émulateur fera que tout le monde aura le niveau pour les lancer et s'éclater avec.

Fin de l'interview

Merci à Jean-François Fabre pour le temps pris pour répondre à ce questionnaire. Guettez son site de près, les conversions à venir risquent de pointer le bout de leur nez prochainement. D'ailleurs au moment d'envoyer cet article à la publication, la première beta-version de Zorgons' Revenge est sortie!

Oh, sinon comptez sur moi pour embêter Jean-François à propos de la solution de Dangereusement Vôtre :-)




BROWSE

NUMEROS
 [224] - [223] - [222] - [221] - [219] - [218] - [217] - [216] [215] - [214] - [213] 

YEAR
2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998 - 1997 - 1996 - 1995 - 1994 - 1993 - 1992 - 1991 - 1990



Hosted By oric.org server www.oric.org V 2.6 CNIL ID : 872370 Write to Webmaster © 2000-2020 Built in 0.21 Seconds