Nº146 (6/2002)







  Download :
A l'heure où j'écris ces lignes, vous venez de recevoir votre Ceo-Mag de Mai, avec l'annonce de la Visu du 8 Juin 2002 qui se tiendra de 14h à 18h au 17 rue des Petits Hôtels, Paris 9e. A l'heure où vous lirez ces lignes, elle aura probablement déjà eu lieu, mais pour le compte-rendu, il vous faudra attendre le Ceo-Mag de Juillet-Août, qui cet année sera exceptionnel, avec 60 pages de bons articles. Vous avez besoin du CEO ? Le CEO a besoin de vous ! AC

Retrouvez Vos rubriques habituelles : Courrier Oricien, Librairie Oric, Bonnes Adresses, PA, Divertissements Mathématiques & Logiques, Aide New Sokobac, Nouveaux Rush Hour, Nostalgie, Réponses, Shoot Again !
 Le Pravetz-8D de Mickaël.

Et l’Atelier de Thierry Bestel : un Ampli-bus pour Oric.

Et encore des Z’articles de Fabrice Francès.

Et aussi des Z’articles de Jérôme Debrune.


sommaire

Adresses CEO / Sommaire / Editorial   Page 2
Courrier Oricien   Page 3-5
Petites Annonces   Page 6-7
Quelques Bonnes Adresses   Page 7
Le Pravetz-8D   Page 8
Le serveur Oric-International.Org   Page 9-10
Un Nouveau Clavier pour votre Oric   Page 11-12
Banc d’Essai : Morpion v2.2   Page 13
OricLisp   Page 14-15
Réalisez votre Ampli-bus   Page 16-18
Divertissements Mathématiques et Logiques   Page 19-20
Compilateur C pour Oric   Page 21
Réponses : Les fichiers TAP   Page 22
Shoot Again : Jimmy Poubelle   Page 23-24
Nostalgie... Nostalgie...   Page 25
Aide pour New Sokobac (Tableaux 11-15)   Page 26
Nouveaux Problèmes Rush Hour   Page 27-28
La Libairie Oric (35)   Page 29
Abonnements, Anciens Numéros, Anciennes Disquettes   Page 30


Liens relatifs : &

Un cross-compilateur C sur l'Oric était disponible avec lcc65, désormais un deuxième compilateur s'ajoute à savoir cc65.

Introduction

J'ai un gros défaut, c'est que je fais pas mal de logiciels pour le développement Oric, mais je n'en «Â release » que très peu, car je n'ai pas le temps de faire les documentations nécessaires pour la bonne compréhension de chacun. Je commence par le compilateur C écrit par un allemand, et que j'ai modifié pour le mettre disponible pour l'Oric. Le compilateur est très utile et incontournable.

Tout le monde aimerait avoir un langage plus rapide que le BASIC Oric, mais il existe le compilateur qui est une excellente alternative. Je pense que le principe de développer en natif est une véritable perte de temps (je m'excuse auprès des puristes) que cela soit en BASIC sur Oric ou Euphoric ou en assembleur sur la machine. Il vaut mieux s'orienter en cross-développement. L'Oric ne servant qu'à exécuter le code.

Je pourrai être même plus rapide en développement avec un cross-assembleur, qu'avec l'éditeur BASIC. Et cela pour plusieurs raisons, pour faire une image, une inclusion de code, il suffit de prendre un logiciel PC, de faire un programme (C, PHP, PERL), qui va ordonner des données, pas de perte de code, en cas de plantage etc.

Il existe déjà une version d'un compilateur C (En cross-compilation) pour ORIC depuis plusieurs années (lcc65). Pour ceux qui l'utilisent, il a ses avantages et inconvénients. Comme il génère le code ASM, il est habilement possible de récupérer le code ASM et d'optimiser derrière. Il faut bien l'avouer, pour faire des choses rapides en un temps de développement réduit, lcc65 est une très bonne solution. C'est à dire faire le code C, puis après finalisation, optimisation du code ASM généré. Cependant, il est vrai que l'optimisation après nous oriente vers la logique compilateur, et non pas vers la logique machine.

En d'autres termes, un code écrit initialement en ASM, donnerait probablement de meilleures performances en vitesse, mais très certainement pas en temps de développement. Je n'énumérerai pas de façon exhaustive ici toutes les erreurs syntaxiques que je peux faire en ASM, et qui me font perdre un temps fou... Comme oublier de mettre l'adressage immédiat sur mon label, ce qui fait que je lis l'adresse et non pas la valeur, oubli d'incrémenter un registre dans la boucle... etc.

Bien que programmer en ASM est vraiment passionnant, je pense qu'il vaut mieux passer en C pour faire des applications susceptibles d'évoluer. L'inconvénient majeur de lcc65 est qu'il n'est plus mis à jour et donc, il me paraît difficile de voir à l'avenir des corrections sur lcc65 pour améliorer les syntaxes.

Quand j'ai voulu essayer le compilateur lcc65, je n'ai pas compris le fonctionnement..., je n'ai même pas réussi à compiler correctement un programme source (Je ne me rappelle plus les causes exactes). Puis, j'ai découvert l'existence de cc65, un compilateur pour les machines basées sur du 6502. Cc65 est maintenu régulièrement, des nouvelles fonctionnalités apparaissent, de jour en jour. Cependant, il ne supporte pas les flottants contrairement à lcc65. C'est peut-être la chose la plus gênante. Ceci dit ça oblige à faire les choses en entier, ce qui permet de gagner en rapidité... mais pas nécessairement en précision. Dans l'immédiat, il est impossible de récupérer le code ASM généré car tout est linké, donc, il est impossible d'optimiser le code ASM.

Je me suis alors lancé dans l'intégration du système ORIC dans cc65. Il m'a fallu un peu de temps pour comprendre l'organisation et le fonctionnement du compilateur mais à posteriori, je le trouve vraiment très bien fait, très logique, et marche convenablement. Je vais, le mois prochain, essayer d'expliquer le fonctionnement, et proposer les développements que j'ai déjà fait.


BROWSE

NUMEROS
 [152] - [151] - [150] - [149] - [147] - [146] [145] - [144] - [143] - [142] - [141] 

YEAR
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998 - 1997 - 1996 - 1995 - 1994 - 1993 - 1992 - 1991 - 1990



Hosted By oric.org server www.oric.org V 2.6 CNIL ID : 872370 Write to Webmaster © 2000-2022 Built in 0.02 Seconds