Nº247 (11/2010)







  Download :
Une fois n’est pas coutume, je voudrais remercier publiquement Simon pour sa contribution majeure et fidèle au Ceo-Mag. Dans ce numéro, vous pourrez dévorer cinq excellents articles de son cru et apprécier leur originalité et leur fantaisie. Qu’il s’agisse d’un jeu, de deux interviews, de recherches étonnantes sur les écrans de «The Hellion», de la découverte de «Harrier Hattack II» ou de l’actualité du net, Simon est sur tous les fronts! Il trouve encore le temps d’être l’un des plus interactifs (voir par exemple ses nombreuses interventions dans le «Courrier Oricien»)... et avoue être débordé! On le serait à moins! André C.

Un Oricien dynamique: George Kirilov! Deux interviews: Nox & Christophe Gayraud! Un nouveau jeu: O-Thrust! Deux listings Basic: Caterpillar & Blockbuster! Curiosité: Harrier Attack II!

sommaire

Adresses CEO / Sommaire / Editorial   Page 2
Courrier Oricien, Petites Annonces & Bonnes Adresses   Page 3-5
Listing Basic : Caterpillar   Page 6
Nostalgie : Publicité Telestrat (3/2)   Page 7
Aide Rush Hour : Supplément n°7 (2/3)   Page 8-9
Les Devinettes de Schizo Dino   Page 8 & 9
La Librairie Oric : A la Découverte du Telestrat   Page 10-12
Divertissements Mathématiques et Logiques   Page 13
Le Coin Sudoku Oric : Les Grilles 7 à 12 de Septembre   Page 14
Les 101 Ecrans de "The Hellion" (5)   Page 15-16
Listing Basic : Blockbuster   Page 17-18
Dino aime les Paradoxes   Page 17
Suites de Visu : Cartes Contrôleur Microdisc   Page 19-20
Jeu : O-Thurst, suivi de l' Interview de Nox   Page 21-24
Dino aime les Petites Blagues   Page 23 & 24
Interview : Christophe Gayraud   Page 25-26
Curiosité : Harrier Attack... II !   Page 27-28
Routinothèque Super-Oric (2) : Afficher avec des Attributs   Page 29-30


O-Thrust - un jeu de Nox
par Simon G.

L'Oric a connu quelques années " blanches ", sans sortie de jeux nouveaux. 2009 a vu la sortie de l'incroyable Space 1999, et 2010 semble bien partie pour être une année faste. Ouvrons donc le bal avec O-Thrust, un jeu d'arcade tout droit venu d'Allemagne.

**Le jeu
O-Thrust est un jeu de type Thrust, c'est-à-dire un jeu dans lequel on manœuvre un vaisseau à travers un parcours en le faisant tourner sur lui-même, et en actionnant un moteur pour lutter contre la gravité. Ceux qui ont joué à Gravitor sur Oric sont déjà un peu familiers du genre.
Le but du jeu est de récupérer une sorte de container, et de le transporter à l'aide d'un rayon tracteur jusqu'à la sortie d'un dédale…Chargement qui ne manquera pas de déséquilibrer le vaisseau ! Comme si ce n'était pas suffisant, des couloirs étriqués, le manque de carburant, des barrières à ouvrir, des canons, des soucoupes ennemies, des champs d'astéroïdes, des murs de radiation, de l'eau, et sans doute d'autres obstacles encore viendront s'ajouter à la difficulté.

**Beau, dur et silencieux
Le jeu a un style vectoriel, plutôt réussi. Très rapide et fluide, avec de petites animations ici ou là dans le décor. Une réussite visuelle qui pallie à l'absence totale de son.
Mais en revanche, attention aux nerfs. Manœuvrer le vaisseau s'avère compliqué pour qui n'est pas habitué à ce genre de jeu. Heureusement, le premier niveau est simple, et vous permettra de vous faire aux commandes et au maniement de l'appareil. Après quelques catastrophes et collisions dans les murs à 250km/h, le premier niveau est vaincu, on peut crier de joie.
Si si, criez de joie après le 1er niveau, car pour ce qui est de la suite, cela devient très vite TRES difficile. Le niveau 2 vous laisse à peine de quoi démarrer, il n'y a pas de droit à l'erreur pour aller chercher la réserve de fuel ! Et votre serviteur n'a pas encore été fichu de franchir le niveau 3 (du moins, sans tricher). Cependant, certains joueurs expérimentés sur Defence-Force ne trouvent pas le jeu compliqué… A vous de vous faire une idée, accrochez-vous ! Le jeu compte neuf niveaux, plus trois niveaux cachés.

**Les instructions
Voici une traduction des instructions laissées par Nox sur le forum Defence Force.
Votre mission est, comme certains l'auront deviné, de trouver et remorquer le container de klystron (sphérique) et de l'emmener en orbite. Pour sauver la galaxie du Grand Méchant Sansnom, vous devrez le faire sur neuf planètes.
Touches par défaut (modifiables) :
- X,C tourner (toujours possible)
- M moteur (nécessite du fuel)
- K rayon tracteur (si équipé)
- L tirer (si équipé)
Indices :
- le rayon tracteur a pour seule utilité le remorquage du container de klystron
- le rayon tracteur n'est qu'énergie pure (et donc non soumis aux collisions)
- contrairement au jeu original Thrust, pour ramasser le fuel (et autres objets) il faut atterrir dessus
- la centrale électrique ne peut pas être détruite. Vraiment. (utilisez le canon pour ouvrir la porte)
- le bouclier ne vous protège que des radiations, pas des objets physiques
- si vous êtes coincé en panne sèche, le tableau redémarrera après quelques secondes (si aucune touche n'est pressée)
- chaque niveau a des conditions de départ différentes, donc prenez un instant pour jeter un œil au niveau de fuel, des boucliers et des équipements optionnels en haut de l'écran.
- explorez les niveaux… Vous ne voudriez pas être le seul lecteur à ne pas avoir trouvé les trois niveaux-bonus cachés, pas vrai ?
Bugs connus :
- la routine clavier ne fonctionne qu'à 99,9%...
- si vous remorquez le container et volez à droite ou à gauche vers un autre écran (possible en surface), il arrive que le vaisseau soit détruit. Donc faites attention, vous n'aurez pas à voler vers un écran latéral avec le container pour finir le jeu.
- d'autres choses que j'espère personne ne remarquera.
- et non, il n'y a pas de son...

**La surprise
Nox, l'auteur du jeu, est apparu le 24 février 2010 sur le forum www.defence-force.org, et s'est mis à poser quantité de questions sur l'Oric. Il a alors téléchargé l'OSDK et quatre (oui, quatre) jours après son premier message, il postait sa première démo Oric. Et tant qu'à faire, quatre jours après, sa deuxième démo. L'une est une animation très fluide du mot " Oric ", utilisant les redéfinitions de caractères. L'autre est une démo dite " voxel ", qui est (si j'ai bien compris) une forme de moteur 3D, basé sur des pixels que l'on étire plus ou moins selon la distance. Un incroyable résultat en si peu de temps ! Deux mois plus tard sortait O-Thrust V1.0, suivi en juin d'une V1.2 corrigeant de petits bugs et ajoutant la possibilité pour le joueur de reconfigurer le clavier.

**Conclusion
Il est difficile d'être critique avec un nouveau jeu Oric, car vu la quantité de sorties, on ne peut que vouloir encourager les auteurs motivés à poursuivre dans la voie. Nox a sorti une production d'une qualité exceptionnelle pour son expérience sur Oric. Dans les années 80, ce jeu aurait cartonné au vu de la qualité de l'animation, vraiment irréprochable. Mais il a immanquablement ouvert le débat de sa difficulté sur le forum. Sommes-nous devenus des joueurs trop habitués aux jeux actuels où l'on progresse doucement et facilement, contrairement aux années 80 où l'on s'acharnait pour progresser ? Manquons-nous simplement de temps pour jouer ? Toujours est-il que les joueurs novices semblent s'être découragés rapidement, ce qui est dommage car O-Thrust est une réussite technique. Un tableau caché de moins pour insérer un 3e tableau moins difficile aurait sans doute aidé le joueur à persévérer.
Quoi qu'il en soit, c'est un jeu à essayer absolument pour se faire une idée !


BROWSE

NUMEROS
 [247] [246] - [245] - [244] - [243] - [242] - [241] - [240] - [239] - [238] - [237] 

YEAR
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998 - 1997 - 1996 - 1995 - 1994 - 1993 - 1992 - 1991 - 1990



Hosted By oric.org server www.oric.org V 2.6 CNIL ID : 872370 Write to Webmaster © 2000-2022 Built in 0.08 Seconds