Nº118 (3/2000)







  Download :
Décidément, l'an 2000 s'annonce bien, ce numéro comporte encore 30 pages ! Merci à tous ceux qui ont contribué, d'une manière ou d'une autre. Savez-vous que le n°1 du CEO-MAG fut publié en avril 1990 ? Pour les 10 ans du CEO-MAG, Dominique me propose de faire un numéro spécial. Doit-il avoir 60 pages ? Je ne pense pas que ce soit possible. Mais que diriez-vous d'un poisson d'Avril ? Si cela vous inspire, adressez moi vos oeuvres...

LE COURRIER DES LECTEURS (ET DES AUTRES) Cette rubrique est la vôtre! Ecrivez nous ! Faites part de vos observations, de vos attentes...
RAPPORT FINANCIER La situation financière du CEO, présentée à lAG par Alain.
COMPTE RENDU DE LASSEMBLEE GENERALE Laurent nous dresse le compte rendu de lAssemblée Générale 2000.
PHOTOS DE LA VISU Trois pages de photos de la Visu du 19 Février 2000. Toujours loccasion de rencontres et déchanges didées.
INDEX DES DISQUETTES TRIMESTRIELLES Tout ce qui est paru sur les disquettes trimestrielles du COI, du CDO et du CEO depuis 1987 ! Faites votre choix, et passez commande...
REALISEZ VOS CARTOUCHES PB5 (8) Poursuite de la Saga désormais classique de nos deux bidouilleurs de génie, Calude et André, rejoints par Dominique (explications sur la gestion du signal PB5).
NOSTALGIE... NOSTALGIE... Des documents susceptibles de déclencher des sentiments nostalgiques ! Nhésitez pas à envoyer du matériel... Fin de la diffusion du dernier catalogue dOric International.
MUSIQUE MAESTRO ! Serait-il possible de doter notre Oric de 6 canaux indépendants ? Dominique, aidé par Claude, se penche sur le problème (et la réponse est oui :)
QUAND LA FOLIE DE LEMULATION NOUS PREND (3) Fabrice nous expose la suite de ses secrets concernant lémulation du 8080 sur notre 6502.
SHOOT AGAIN (26) The Ultra Dominique nous permet ce mois-ci dutiliser la manette de jeu avec THE ULTRA.
EUPHORIC ET FTDOS JASMIN (4) Le CEO compte parmi ses membres un grand spécialiste de ce système dexploitation. Roger Barbier poursuit ses explications des commandes concernant les fichiers sous FTDOS.
REPONSES (2) Ou comment chacun peut répondre de manière détaillée aux questions les plus fréquemment posées. Aujourdhui, les branchements de lecteurs de disquettes, et transferts de cassette vers disquette.
LE MYSTERE DE LA DERNIERE VISU De nouveaux softs sortent encore sur Oric: un nouveau jeu daventures que nous devons à Dominique !
ABONNEMENTS, ANCIENS NUMEROS, ANCIENNES DISQUETTES Tarifs et démarches pour commander les anciens numéros (également consultables sur ce site !!!), les anciennes disquettes, ou sabonner. Ne passez pas à côté dune importante base documentaire.

sommaire

Adresses CEO / Sommaire / Editorial   Page 
Courrier Oricien   Page 
Rapport Financier   Page 
Compte Rendu de lAssemblée Générale   Page 
Photos de la Visu du 19 Février 2000   Page 
Index des Disquettes Trimestrielles   Page 
Réalisez vos Cartouches PB5 (8)   Page 
Nostalgie... Nostalgie...   Page 
Musique Maestro !   Page 
Quand la Folie de lEmulation nous prend (3)   Page 
Shoot Again (26) The Ultra   Page 
Euphoric et FTDOS Jasmin (4)   Page 
Réponses (2)   Page 
Le Mystère de la Dernière Visu   Page 
Abonnements, anciens numéros, anciennes disquettes   Page 




Un soir de juillet, en Alsace, logement non climatisé, bientôt minuit, difficile de trouver le sommeil avec cette canicule. J'ai passé une partie de la soirée à étudier le listing d'un éditeur musical que j'avais écrit dans les années 84/85, avec dans l'idée de l'actualiser quelque peu pour le diffuser dans le Mag. A l'époque, je l'avais utilisé pour transcrire trois ou quatre partitions classiques (malheureusement perdues) et le souvenir de la difficulté de réduction à trois voix est encore très présent à mon esprit. Dans un demi-sommeil, je rêve d'un Oric à six voix qui m'aurait évité cette pénible réduction. (pénible pour l'auteur bien sûr, mais aussi pour les auditeurs, le résultat final étant, plus qu'approximatif...).



Pb5 Pb5 Pb5 ! Ces trois syllabes s'insinuent lentement mais inexorablement dans monesprit. Quelle chaleur ! J'ai vraiment beaucoup de mal à trouver le sommeil, sur le dos, sur le côté droit, Pb5, sur le ventre, Pb5, sur le côté gauche, sur le dos à nouveau, Pb5, sur le côté gauche...

Assis dans mon lit.



Pb5 ! Bon sang mais c'est bien sûr (me dit le commissaire*). "YAKA" mettre deux PSG AY8912 en parallèle et utiliser Pb5 câblé sur leurs Ship select respectifs pour les adresser de manière sélective. Dix secondes plus tard, je suis complètement réveillé, assis à mon bureau, en train de consulter les photocopies du schéma de l'Oric, seuls documents en ma possession ici à Illkirch. Malheureusement, celles ci sont trop petites et de qualité insuffisante pour me permettre de m'assurer qu'il existe bien un ship select sur l'AY8912. En fait il semble qu'il y en ai deux ? Je me recouche en me promettant que dès le lendemain je téléphonerai à Claude pour en parler...

Dois-je le rappeler ? L'électronique et moi, ça fait deux, peut-être même deux et demi, voire...



Bref, ce samedi après midi, suivant immédiatement "la Nuit de La Vision", alors que je me rends chez Claude, je me dis que si ça pouvait marcher, ce serait pas mal. Mais je vois cela comme un projet de plus ou moins longue haleine, pour lequel il sera nécessaire de bien réfléchir, de former un groupe de travail, d'établir un planning, de répartir les tâches, de créer des plans théoriques, de tester des principes. Il est 14h 30 quand je sonne à la portede chez Claude. Après de brèves salutations, Claude entre dans le vif du sujet.



-"Bon, alors, attends, j'ai là un Oric, c'est quoi ton idée exactement ?"

-"Heu bin... exactement... je sais pas, c'est juste une idée vague comme ça..."

-"Bon, on les monte comment mécaniquement ces deux AY ?"

-"bin..."

-"Attends, je vais chercher un deuxième circuit. Ca y est, je l'ai, alors quelles pattes on relie ensemble ? C'est laquelle la Ship select ?"

-"heu tu sais Claude, je pensais pas qu'on attaquerait tout de suite"

-"J'ai une idée, on va les souder l'un sur l'autre, il faut qu'on trouve quelle pin doit être reliée à Pb5, t'as une idée ?"

-"Bin peut-être, t'as l'Oric à nu ?"

-"Oui regarde sur l'étagère là"

-"Dans son bouquin Fabrice Broche explique que le circuit se sélectionne sur Oric avec BDIR et BC1 soit, les pins 18 et 20"



Pour commencer on a choisi BDIR, mauvaise pioche...Dès qu'on essayait d'adresser le second PSG, le clavier devenait fou, continuait à fonctionner mais avait ses touches mélangées, pas très pratique...Alors Claude a ressoudé les deux BDIR ensemble et dessoudé les deux BC1 pour les connecter une à la sortie d'un ET (CA2 ET Pb5) et l'autre à la sortie d'un second ET (CA2 ET NON Pb5). Ah ! cette fois le clavier a l'air de mieux supporter . Le bout de BASIC écrit en vitesse pour tester la bidouille donne d'étranges résultats . Pour en avoir le coeur net, on fait tourner ce programme sur un Oric Sûr, même résultat. Ouf, le problème ne vient pasforcément du Hard .

-" Ecoute " me dit Claude, " on va tester le montage en forçant Pb5 avec un interrupteur à +5v d'un côté, à la masse de l'autre."

Aussitôt dit, aussitôt fait, MUSIC1,2,4,10 l'Oric fait entendre sa voix, sur le canal 1, basculement de l'interrupteur, MUSIC 1,3,4,10 l'Oric nous gratifie d'une deuxième note formant avec la première un accord à deux notes, toujours sur le premier canal, mais du second AY. Basculement de l'interrupteur, PLAY0,0,0,0 seule la première note stoppe, basculement de l'interrupteur, PLAY0,0,0,0 silence. Il est 20h30, après une après-midi de travail, le docteur Claude et son assistant, sont heureux de vous annoncer la naissance d'un magnifique Oric à six voix !



* façon de parler ! N'allez pas en déduire je ne sais quoi :)




BROWSE

NUMEROS
 [128] - [127] - [126] - [125] - [123] - [122] - [121] - [119] - [118] [117] - [116] 

YEAR
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998 - 1997 - 1996 - 1995 - 1994 - 1993 - 1992 - 1991 - 1990



Hosted By oric.org server www.oric.org V 2.6 CNIL ID : 872370 Write to Webmaster © 2000-2022 Built in 0.11 Seconds