Nº190 (2/2006)







  Download :
Bravo à Simon qui a retrouvé la trace de Denis Sebbag ! Denis et son ami Fabrice Broche travaillaient initialement en 'freelance' sous le label 'B & S Software'. Ils sont les auteurs de XT-dos & XL-dos [(c) Micro-Programmes 5, 1984], Sedoric [(c) Eureka-Oric International, 1/1/86 pour la version 1.006], Stratsed & Hyper-Basic [(c) Oric International, 1986] et de nombreux autres softs et utilitaires pour Oric. Avec Dominique Pessan (Denis Bonomo, Bertrand Brocard etc.), Simon est l'un des principaux 'interviewer' du club et a déjà à son actif Fabrice Broche (avec Godefroy Troude et Laurent Chiacchiérini), Pascal Bougault, Remy Gosselin etc. Pour notre plus grande joie, Simon a pu obtenir une interview de Denis Sebbag et le convaincre de participer à la Visu du 7 janvier. Il y avait bien peu de monde à cette Visu, mais les participants ont été bien récompensés, puisqu'ils ont pu bavarder pendant deux heures avec Denis. Enfin, cerise sur le gâteau, nous fêtons tout juste les 20 ans de la version 1.0 de Sedoric! Notez aussi que la version actuelle (3.0) de Sedoric a également tout juste 10 ans d'âge et donc qu'elle a 'tourné' aussi longtemps que la version 1.0. Bien Oricalement à tous. André

Exclusif: Les photos et le compte-rendu de l’Assemblée Générale et de la Visu du 7 janvier, avec la participation de Denis Sebbag !
Recherches sur le CD du Ceo-Mag !
Laissez-vous tenter avec Trich’Oric !
La campagne d’adhésions pour 2006 est ouverte!

sommaire

Adresses CEO / Sommaire / Editorial   Page 
Courrier Oricien   Page 
Petites Annonces & Bonnes Adresses   Page 
Carte Microdisc de Thierry   Page 
Les Calembours de Schizo Dino   Page 
CD du Ceo-Mag : Moteur de Recherche   Page 
Oric Cheats / Triche Oric (2)   Page 
Quelques Photos de la Visu de 7 Janvier   Page 
Compte-Rendu de l’Assemblée Générale et de la Visu   Page 
Moteur de Recherche + Acrobat Reader 7.0   Page 
Divertissements Mathématiques & Logiques   Page 
Réponses (59) : Sujet n°173 à 175   Page 
Nostalgie (66) : Vu sur eBay   Page 
Librairie Oric (61) : La Famille 6500   Page 
Bulletin Adhésion 2006 / 2006 Subscription Form   Page 


Compte-rendu de l'Assemblée Générale et de la Visu du 7 Janvier 2006

par André Chéramy



Avant la Visu, nous nous retrouvons à déjeuner au ‘Relais des Deux Gares', vers midi. Figure sceptique des arrivants, qui se demandent si c'est bien là. En effet, le restaurant a changé de propriétaire et de look. Se présentent: Jean Boileau, les ‘Best Brothers' (Thierry et Xavier Bestel), André Chéramy et Simon Guyart, accompagné d'un ami, Nicolas Candelier (ancien oricien, qui nous quittera vers 14 heures). C'est à travers Nicolas que Simon a pu prendre contact avec Denis Sebbag, avec qui nous aurons la joie de discuter un peu plus tard dans l'après-midi. Donc huit participants TTC, probablement un record de niveau bas. Nous nous regardons un peu désabusés, mais rassurez-vous tout est bien qui se finira bien.

Thierry nous montre son interface clavier PC pour Super-Oric. Un petit circuit imprimé double face très propre avec des connecteurs clavier DIN et PS2 coté PC, une prise alimentation (pour ne pas surcharger le connecteur joypad de la Snes) et enfin un connecteur DIN coté Snes. En effet Thierry a coupé le cordon de son joypad et a intercalé un raccord DIN-DIN. Cela lui permet d'échanger le joypad contre le clavier. Le circuit imprimé de Thierry comporte un circuit intégré à programmer pour que l'interface fonctionne. La mise au point de la partie software est encore en cours, avec l'aide de Fabrice Francès. La partie ‘hardware' proprement dite est terminée et Thierry nous a montré l'article qu'il est en train d'écrire pour le Ceo-Mag.

L'Assemblée Générale a lieu dans la plus grande simplicité, étant donné le nombre de participant.

La composition du bureau connaît un léger changement, puis que Dominique Pessan, démissionnaire est remplacé par Jean-David Olekhnovitch (candidature présentée par Simon Guyart, Jean-David n'ayant pas pu venir).

Alain Weber nous présente le bilan financier de l'année 2005, qui est légèrement bénéficiaire. Ceci est dû à trois phénomènes: 1) Pour nos envois postaux, nous avons remplacé en cours d'année le tarif ‘rapide' par le tarif ‘écopli'. 2) Pour les derniers mois de l'année et grâce à tous ceux qui ont accepté de passer au téléchargement sur Internet, nous avons considérablement réduit nos envois par la poste. 3) Nous avons vendu quelques CD, notamment celui des disquettes trimestrielles (version complétée par des softs publiés par divers clubs ou associations Oric).

L'Assemblée Générale entérine d'un commun accord les décisions prises par le bureau, concernant le tarif unique pour 2006 et le nouveau mode de fonctionnement des abonnements. Elle entérine aussi la contribution du CEO au financement du serveur oric.org sur lequel repose maintenant la plus grande partie de notre organisation. Jérôme recevra donc prochainement un chèque de 300 Euros, correspondant à un crédit rétroactif de 150 Euros pour 2005 et à une provision de150 Euros pour 2006. Cette dernière somme sera réactualisée en fonction des évènements en cours d'année.

Diverses questions sont encore abordées, concernant le nombre d'adhérents 2005 (qui a été de 49), le coût des photocopies pour le Ceo-Mag (carte de 18,22 Euros pour 500 pages, 3500 pages possibles pour l'ensemble de l'année, soit 7 cartes), la disparition de la remise de 1,5 euro sur l'abonnement par page publiée dans le Ceo-Mag (tous les membres du club sans exception sont donc amenés à payer l'intégralité des 26 euros d'adhésion).

Au cours de cette discussion, nous avons eu le plaisir d'entendre de la musique d'orgue qui parvenait jusqu'à nous. Sans doute du Jean-Sébastien Bach. Une marche funèbre, selon Simon, c'est dire que nous étions moroses…

En attendant l'arrivée de Denis Sebbag, prévue pour 15 heures 30, nous avons discuté de la méthode Bibinaire et de Boby Lapointe. André a rapporté un commentaire de Robert Chéramy selon lequel la ‘vocalisation' du système Bibinaire fait penser aux vocalisations des chansons de Boby Lapointe et donc que ces dernières sont peut-être codées… Le film bien connu ‘Tirez sur le pianiste' de François Truffaut à été évoqué. Jean nous a aussi parlé du film ‘Les choses de la vie' de Claude Sautet, dans lequel Boby Lapointe apparaît également.

Nous avons eu la démonstration de la version 2 de SuperVex, sur PC avec l'émulateur Snes9x et sur Super-Oric en chair et en os (enfin, manière de dire!). Cette version 2 présente de nouveaux tableaux à résoudre et utilise le mode LORES1 (16 couleurs par caractères redéfinis et pixels contigus de couleurs indépendantes). André nous a également fait la démonstration du mode interactif grâce au clavier que lui a prêté Fabrice. Enfin, nous avons mis en évidence un problème avec le son. En effet, André n'ayant pas pu tester correctement les sons du Super-Oric chez lui (parce que son moniteur est muet de nature et que sa télé est trop vieille pour émettre les sons de l'Oric classique) en a profité pour revoir le problème. La cartouche Sndtest affiche bien les gammes quelle joue, mais rien ne sort de la télé apportée par Jean. L'essai d'une cartouche Snes d'origine prouve que le son marche. Il y a donc un problème avec la cartouche Sndtest d'André car le fichier Sndtest original de Fabrice marche correctement avec un émulateur Snes sur PC.

Denis Sebbag est arrivé au moment où Thierry était penché sur les tripes d'un Atmos en panne apporté par Simon. La glace a été vite rompue: Denis a lu la carte mère un peu à la manière d'un aveugle lisant du Braille. Les souvenirs remontaient progressivement à la surface. Il était clair que ce circuit n'avait eu aucun secret pour lui. Peu à peu il nous a raconté que depuis l'age de 11 ans il avait passé sa vie dans l'électronique, puis l'informatique. Ami de Fabrice Broche, il a développé (à la maison et en ‘free lance') le XL-Dos, sans assembleur ni support de masse : Ils avaient couplé leurs Oric par le port imprimante (transferts par groupe de 4 bits, donc chaque octet en deux fois). L'Oric hôte (ou serveur) ne plantait jamais et servait de sauvegarde pour l'Oric ‘client' où l'XL-dos était en développement. Des routines de transfert étaient utilisées de part et d'autre. Très impressionnant pour nous d'apprendre que l'XL-dos a été développé dans ces conditions en poquant le code octet par octet! Sedoric aurait été développé à peu près dans les mêmes conditions, mais probablement avec un assembleur symbolique (Denis ne se souvient plus). Ensuite (ou dans le même temps?) Oric International a proposé à Fabrice et Denis de les embaucher. Seul Fabrice a accepté, mais Denis a continué à faire équipe avec Fabrice (en ‘free lance', c'est à dire sur contrats ponctuels) pour Oric International. Ils ont notamment développé ensemble le Stratsed, l'Hyper-Basic etc. Par la suite, leurs chemins ont divergés, mais ils ont encore travaillé de manière ponctuelle sur des projets non oriciens. Ils sont encore en contact régulier et amical.

Tout cet entretien s'est fait à bâton rompu, avec des retours en arrière quand la mémoire de Denis lui revenait et la présente synthèse (elle aussi effectuée de mémoire) n'est probablement pas sans erreurs. Mais cet entretien a été passionnant, comme vous pouvez l'imaginer. Denis nous a raconté un grand nombre d'anecdotes. Par exemple, Oric International, ayant racheté tout le fond anglais, a hérité de l'ULA: une machine grosse comme un frigidaire, tout en TTL wrappé. Cette machine a servi à la mise au point de l'ULA et il ne semble pas en exister de schéma final. Par la suite, elle a été clonée à milliers d'exemplaire sous la forme de la puce que nous connaissons bien. Interrogé sur les ‘Atmos' d'Europe de l'Est, Denis n'en avait jamais entendu parler, mais il lui semble vraisemblable que Jean-Claude Tallard a dû vendre des ULA en quantité pour essayer de redresser les finances d'Oric International.

Note n°1 pour Fabrice Francès: Pour l'XL-dos, Denis Sebbag et Fabrice Broche ne seraient pas partit du code de l'Oric Dos, mais se seraient inspirés de tout ce qui était à leur portée, y compris du MS-dos. C'est le cas par exemple pour les extensions de fichiers, importée par Denis, qui était alors en possession d'un des premiers PC. Par ailleurs, Denis n'a jamais entendu parler du Randos. Note n°2: sous ses airs de ne plus rien vouloir entendre de l'Oric, Fabrice Broche serait quelqu'un de très conservateur et aurait conservé un exemplaire de toutes ses machines, ainsi que tous ses codes sources… à suivre!

NDLR. Simon Guyart a recueilli une interview de Denis Sebbag avant la Visu. Cette interview sera bientôt publiée dans le Ceo-Mag. Par ailleurs, Simon a enregistré une bonne partie de notre entretien avec Denis lors de la Visu et nous espérons pouvoir en publier la transcription. Enfin, il est probable que Denis participera encore à la Visu de Juin. Ceux d'entre vous qui souhaiteraient faire sa connaissance et lui poser des questions sont donc chaleureusement invités à venir discuter avec lui. C'est un homme très sympathique et d'un excellent contact, qui se fera un plaisir d'exhumer ses souvenirs pour nous.




BROWSE

NUMEROS
 [200] - [199] - [198] - [197] - [195] - [194] - [193] - [192] - [191] - [190] [189] 

YEAR
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001 - 2000 - 1999 - 1998 - 1997 - 1996 - 1995 - 1994 - 1993 - 1992 - 1991 - 1990



Hosted By oric.org server www.oric.org V 2.6 CNIL ID : 872370 Write to Webmaster © 2000-2021 Built in 0.08 Seconds